Aménager son salon et choisir son canapé

a

Le canapé est le meuble le plus important de la maison : c’est pourquoi il faut le choisir avec soin. Avant toute chose, il convient de définir ses besoins :

– La taille : de quelle place disposez-vous dans votre salon ? N’oubliez pas de prendre les mesures avant d’aller faire les magasins.

– L’usage que vous en ferez : convertible ou pas besoin ? Enfants ou animaux ? Dans ce cas il vous faudra choisir des matériaux plus résistants et antitaches.

Les matériaux : le pin est plus fragile que le contreplaqué ou le hêtre. Les ressorts qui assurent la suspension, sont d’une meilleure élasticité que les sangles, surtout ceux appelés « no-sags ». Pour les coussins, préférez la mousse HR (haute résilience). Sa densité doit avoisiner les 30 kg/m3.

Aménager son salon avec un canapé d'angleLe revêtement : chaque revêtement a ses avantages et ses inconvénients. L’idéal est bien entendu un canapé déhoussable s’il est en tissu. Le coton a l’avantage de ne pas être cher et de ne pas attirer la poussière. Les tissus synthétiques, comme la microfibre, se tachent moins facilement et sont plus doux au toucher. Ce qui vieillit le mieux est encore le cuir, à condition qu’il soit de bonne qualité et bien traité. Il existe différents degrés de résistance et différents styles : pigmenté, imprimé, aniline… Mais il est aussi très fragile, surtout avec les animaux.

La norme « NF ameublement » est un label de qualité qui vous garantit de bons meubles. Il y a trois niveaux de qualité : référence, exigence et prestige.

L’assise : n’hésitez pas à tester le canapé dans le magasin ! Asseyez-vous sur un bord plutôt qu’au milieu. Vos jambes doivent bien reposer au sol. Votre dos doit être bien calé, les coussins pas trop durs ni trop mous.

Comment entretenir le canapé de son salon ?

Pour un canapé en tissu, s’il n’est pas déhoussable, il faut le dépoussiérer régulièrement. Avant d’utiliser un détachant, vérifiez bien si le garnissage le supportera. S’il est déhoussable, à vous de voir selon les tâches : pour des fruits rouges, un chiffon imbibé de jus de citron fera des miracles. Le chocolat sera enlevé grâce à un coton imbibé d’alcool à 90°. Quant au café, appliquez de la glycérine tiédie puis rincez à l’eau tiède.

Aménagement salon - le canapéPour un canapé en cuir, un chiffon imbibé d’eau et d’un peu de lessive suffit à l’entretien courant. Pour des tâches persistantes, utilisez un blanc d’œuf  battu en neige, du lait pour bébé et de la bière chaude (mais non bouillante). Pour les traces superficielles de brûlure de cigarettes, vous pouvez tenter de les atténuer en passant dessus une pierre ponce puis en tamponnant avec un linge imbibé d’huile. Il ne restera plus qu’à cirer le cuir.

Aménagement salon - canapé deux placesPour un canapé en velours, commencez par passer dessus une peau de chamois humide. Si cela ne suffit pas, frottez la tache avec une brosse légèrement imbibée d’ammoniaque, puis saupoudrez-la de talc. Finissez avec un petit coup d’aspirateur et un brossage doux. En cas de  taches de graisses, éliminez-les en posant dessus des tranches de pain grillé encore chaud. L’excédent de gras sera absorbé. Puis, terminez l’opération en tamponnant avec un linge trempé dans du tétrachlorure de sodium.

Pour un canapé en daim, il existe des brosses en crêpe spécial daim. Pour un nettoyage en profondeur, saupoudrez-le de talc ou de terre de Sommières, et laissez agir toute une nuit. Le lendemain matin, passez l’aspirateur et répétez l’opération du brossage. Un petit truc, sur ce type de canapé, passez une bombe imperméabilisante et vous serez tranquille pendant quelques années.